A destination des collégiennes, des serviettes et des tampons biologiques sont dorénavant accessibles gratuitement à celles qui en ont besoin.

L’objectif est double : garantir et faciliter l’accès aux protections périodiques et contribuer à « lever le tabou des règles ».

Chaque année en France, environ 130 000 jeunes filles manquent l’école car elles n’ont pas accès à des protections périodiques pendant leurs règles par manque de moyen (étude IFOP). Grâce à ce distributeur, nous voulons faire un pas de plus vers l’égalité homme/femme et répondre aussi au problème de la précarité menstruelle.

Nous remercions vivement les différents partenaires qui nous on permis de mener ce projet jusqu’au bout :

- L’APE FCPE du collège qui a pris en charge la totalité du projet

- Les mairies du Guilvinec et de Penmarc’h qui grâce à leur contribution, vont permettre au projet d’être poursuivi encore l’année prochaine (achat des recharges)

- Le Foyer Socio-éducatif du collège

MME LAOUENAN - infirmière